Beck version 2015 vs Beck version 1994

// 17/06/2015

Par La rédaction

Ce nouveau Beck version 2015, calibré pour le grand barnum pop mainstream globalisant, nous laisse vraiment perplexe. On lui souhaite de remplir des stades comme Coldplay, les Rolling Stones, Mumford and Sons. Et de remporter, entre deux prières à l'église de scientologie, encore plein de Grammy Awards.

Dépité, on se replonge dans son meilleur album, One Foot In The Grave, sorti jadis sur K Records, un des meilleurs labels indie au monde.

RETOUR

ARCHIVES

Avec le soutien de
Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles service des musiques non classiques
Top