Dodi EL Sherbini fait son éternel retour sur Rectangle !

// 05/03/2015

Par La rédaction

On vous parlait en janvier de ce projet mais on remet une couche: DODI EL SHERBINI et son premier EP, Olympia, continue à nous intriguer !

Avec Dodi El Sherbini, tout tourne autour du désir, du rêve et des voyages. Ses chansons évoquent, avec une simplicité déconcertante, les illusions et les désillusions de sa génération, et plus généralement le vaste monde contemporain. Parisien apparu sur la scène musicale cet hiver, Dodi El Sherbini interprète des mélodies suaves d’où s’échappe une mélancolie salvatrice, qui console plus qu’elle n’attriste. Auteur et compositeur, ce trentenaire a l’allure et les manières d’un dandy moderne. Il chante en smoking et en français, des textes aux sens multiples qu’il pose sur des synthétiseurs analogiques. Son électro est décalée et presque romantique. Sa façon de les distiller sur le net aussi car le garçon fabrique un projet global, visuel autant que musical. Olympia, son premier ep de trois titres (L’éternel retour, Olympia et Faut pas rêver, une reprise de Patrick Juvet), a ainsi été diffusé au mois de novembre, d’abord sur le web. Àu mois de mars sortira Beau comme Dresde, le premier extrait du second ep Ecce etc. Dodi El Sherbini a réalisé lui-même ses vidéos, au format VHS, sur les terres de Ciudad Valdeluz, ghost town située au nord de Madrid pour L’Eternel Retour, et en Arménie pour Olympia. Ses influences sont multiples, musicales (de Cab Calloway à Black Flag en passant par Dick Annegarn) et littéraires (Rainer Maria Rilke, Léon Tolstoi ou Michel Leiris). Il collabore avec le graphiste Laurent Fetis et le producteur Stéphane “Alf” Briat.

En concert à l'Espace B à Paris. Info sur Facebook

RETOUR

ARCHIVES

Avec le soutien de
Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles service des musiques non classiques
Top