French Freaks #01 : Massimo Guadalupi : Entre Deux Virages (2006)

// 26/05/2015

Par La rédaction

Massimo Guadalupi : Entre Deux Virages (2006).

Infos sur Discogs.

« Un homme et une femme se rencontrent. Une coïncidence, une rencontre qui bouleverse plusieurs vie, les rend différentes. Un avion raté, un regard dans un café une journée de pluie, un visage parmi les autres dans la rue un après-midi de septembre. Une voix qui nous parle et qu'on écoute même pas, perdue dans un rêve qui prend forme devant nos yeux. L'amour et, puis, un jour la fin. Il a t-il quelque chose d'autre qui vaille la peine d'être raconté? »

Drôle d'album freak que cet 'Entre Deux Virages", l'impression presque Lynchienne d'entendre Paolo Conte rejouer L'histoire de Melody Nelson sous la caméra de Claude Lelouch.

Disque concept sorti en 2006 dans une relative indifférence, il tourne sur notre platine au bureau Freaksville, depuis presque 10 ans. Nous ne sommes pas les seuls : Fip Music programme d'ailleurs toujours deux titres phares, Paris-Rome, Jazz on the Road, devenus tous deux des classiques de l'excellente radio française.

L'italien Massimo Guadalupi a sillonné l'Europe avec légèreté et style a bord de sa Rolls Royce Silver Shadow de 1968, le seul objet qu'il possédait en 2006. Cette année, on le retrouvait à Rome, où il vivait, à Paris, ou il cherchait l'inspiration et avait trouvé l'amour passion, à Biarritz, où il allait surfer et admirer le couchers du soleil, à Portofino, où il est né, à Milan, la seule ville au monde ou il lui est arrivé de travailler.

Passionné d'aéroports, fasciné par la vitesse et amoureux de la beauté des mots, il a trouvé dans la chanson française la façon la plus pure d'exprimer sa sensibilité, son amour pour la vie, sa mélancolie subtile, sa fascination pour la mort, son goût pour le défi et son ironie amère. Pas mal du tout pour ce chanteur atypique qui semble avoir modelé sa vie sur celle de Lord Brett Sinclair d'Amicalement Votre.

Son intérêt pour la culture française a naturellement poussé Massimo Guadalupi à enregistrer son premier album en français près de Paris au studio Le Val. Il a été réalisé par Thierry Los en analogique à l’aide d’instruments et effets vintage afin de retrouver un son auquel l’auteur tenait particulièrement.

Avec des textes où tendresse, profondeur, et ironie se mêlent, le disque se vante de la collaboration de musiciens et artistes talentueux.

Clara Galante, comédienne italienne ayant joué pendant plusieurs années au prestigieux Teatro Piccolo de Milan, a donné sa voix à deux titres de l’album. Ses notes aigues et pleines de sentiments ont joué en réponse à la voix grave de l’auteur.

Laurent Levesque, pianiste et compositeur, qui, pour citer ses plus récentes collaborations, a arrangé et orchestré la musique du film « Amen » de Costa-Gavras, ainsi que celle des « Poupées Russes » de Cédric Klapisch, lui a fait don de sa grande sensibilité.

Alex Mazzoleni à la guitare, épaule régulièrement les musiciens d’Elvis Presley quand ceux-ci jouent à Paris les hommages au King. Ernest Saint Laurent plus connu pour ses maxis et ses remixs house s’est saisi de la basse. Gérard Gacoin enfin, est à la batterie. Il est le batteur et membre du groupe de Thierry Los, VEGOMATIC.

Sous la direction de ce dernier, tous ont joué live dans le studio, à l’ancienne, découvrant au fur et à mesure les compositions de Massimo leur chantait à mi-voix, accompagné de sa guitare.

Le disque n'est pas disponible en stream en Belgique mais nous vous proposons de vous rendre sur Amazon pour l'acheter !

01. Intro Paris-Rome (Instrumental)
02. Assis Dans Un Café
03. J'Ai Fantasmé Sur Vos Yeux (Un Souvenir)
04. Loulou
05. Biarritz (Instrumental)
06. Les Petites Choses (Qui Font La Vie)
07. Un Sourire Comme Le Tien
08. La Mort Ou Moi
09. Jazz On The Road (Aller, Oui, Mais Où ?)
10. Un Dernier Week-End (Instrumental)
11. La Porsche De Mon Père (Le Début De Tout)
12. Paris-Rome

RETOUR

Avec le soutien de
Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles service des musiques non classiques
Top