French Freaks #04 : Albert Marcœur : Album À Colorier (1976)

// 06/01/2016

Par clashdohertyrock

Alors voilà un disque méconnu. Tout comme son auteur, Albert Marcoeur, né en 1947, un artiste bourguignon (il est de Dijon) assez inclassable que l'on aura tôt fait de classer comme étant l'équivalent français de Frank Zappa. En 1976, il sort son deuxième album, Album A Colorier, lequel sort sous une pochette assez amusante et pour le moins bordélique.

Un album très court (31 minutes pour 11 titres aux noms rigolos) et enregistré avec un nombre assez impressionnant de musiciens : Christian Leroux, Pascal Ovide (guitare), Pascal Arroyo (basse, guitare), Claude Marcoeur (frangin d'Albert ; batterie, saxophone), François Bréant (piano), Gérard Nouvel (trompette, mélodion, bugle), Pierre Vermeire (trombone, clarinette, pipeau, contrebasse, basse, guitare), entre autres. Albert Marcoeur tient le chant, la clarinette, le pipeau, le saxophone, la batterie et le piano, et on a divers choristes comme Monique Lorillard, Françoise Noirot et une chorale d'enfants de Sébécourt..

Claude Marcoeur à la batterie, tonneaux de vin.

Album A Colorier possède des morceaux souvent courts (trois font moins de 2 minutes, le plus long en fait 4,30), et aux titres amusants, étonnants, laissant penser que l'album est conceptuel, ce qui n'est pas vraiment le cas : La Cueillette Des Noix, Monsieur Lepousse, Le Père Grimoire, Le Nécessaire A Chaussures, Le Jus D'Abricot, Le Fugitif, Doctorine... Enregistré au studio Frémontel en 1976, ce disque rare et quasiment oublié, on peut le dire, est une belle réussite faisant penser à du Zappa, du Captain Beefheart, y compris pour l'humour.

"Fermez la porte". Saxophone alto : Claude Marcœur/Flûte : François Lassalle/Clarinette : Albert Marcœur/Basson : Denis Brély, La Ferrière-sur-Risle, 1975

On a aussi des tournures de phrases à la Bashung période Boris Bergman (avant l'heure, car en 1976, Bashung n'avait pas encore commencé sa vraie carrière), ça fait penser, comme il a été dit sur un autre site français, aux débuts étranges d'Higelin (période Saravah, avec Areski Belkacem et Brigitte Fontaine)... C'est franchement difficile à décrire, mais ô combien réussi, remarquable !

Albert Marcoeur, ici, signe probablement son meilleur opus (c'est généralement ainsi qu'un qualifie Album A Colorier sur le Net), mais ne connaissant pas ses autres opus, je ne peux pas le certifier. Mais ce qui est sûr, c'est que ce disque est un pur petit bordel musical, hilarant, émouvant par moments (Le Père Grimoire), enchanteur (le final, Ouvre-Toi), un disque court et pas facile d'accès, mais si vous aimez les expérimentations à la Zappa et les délires, alors vous devriez apprécier l'expérience. Un des OMNIS (Objet Musical...) français, clairement !

Article paru sur l'excellent blog clashdohertyrock

L'album sur Discogs

Albert Marcœur - 1976 - Album À Colorier (full... par meir-rivkin


RETOUR

Avec le soutien de
Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles service des musiques non classiques
Top