Gong : hommage à Daevid Allen (RIP)

// 19/03/2015

Par Will Z.

Je viens d’apprendre la nouvelle : Daevid Allen est décédé. Ma tristesse se mélange à l’honneur d’avoir été son dernier partenaire musical.

La première fois que je l’ai rencontré, c’était en 2008, après son show avec le projet Brainville, accompagné de Chris Cutler et Hugh Hopper. Daevid a pris le temps de prendre une photo, de signer mon album de Continental Circus et de faire des blagues avec moi. C’était la meilleure performance que j’ai vue. Cela m’a donné de l’inspiration pour mon nouveau groupe, Cosmic Trip Machine. Nous venions juste de terminer l’enregistrement du premier album et nous travaillions sur un set live basé sur les morceaux de Lord Space Devil. Les jours suivants, j’ai enregistré les boucles de Son of Lord Space Devil et de Mantra#7777, et j’ai acheté une pédale pour créer des samples en live. À ce moment, je n’avais aucune idée qu’un jour j’allais rencontrer Daevid comme collaborateur et pas seulement comme membre du public d’un de ses concerts.

L’année suivante, j’ai découvert un projet qui allait changer ma vie pour toujours, The Book of AM. J’ai rencontré Carmeta, Leslie et Juan en 2011 et les ai aidés à finir leur projet en Écosse et à Majorque où les premières sessions avaient commencé 35 ans plus tôt. Après la sortie du Book of AM, Leslie et Juan m’ont proposé de travailler sur la suite de leur projet, appelé The Book of Intxixu, avec Daevid Allen. Le leader de Gong a organisé une réunion à Glasgow pendant la dernière tournée de Gong et a débuté sa collaboration avec moi, enregistrant des voix et des glissandos pour Intxixu et mon projet solo. Il m’a envoyé un message, ses prises terminées : « C’était un réel plaisir qui a été illuminé par les énergies de la pleine lune. Beaucoup d’amour et de bonnes énergies à vous tous pour l’achèvement de votre beau travail ! Ça a été un honneur ! » Bien entendu, l’honneur était pour moi.

La dernière fois que j’ai parlé à Daevid, c’était pendant la préparation de la tournée européenne de Gong en 2014. Je lui ai demandé si mon groupe pouvait assurer la première partie de Gong pendant la tournée et il m’a tout de suite répondu « Je suis à 100% pour t’avoir comme première partie » et a envoyé des mails aux promoteurs pour tout arranger. Quelques mois plus tard, Carmeta décédait et j’apprenais que Daevid était malade et que la tournée de Gong était annulée.

Je viens de lancer Now Is the Happiest Time of Your Life et j’ai dû en arrêter l’écoute. C’était trop triste. Je me revois à Deià, en face de la maison de Daevid, sur la colline en train de prendre des photos pour la pochette du Book of AM avec Carmeta, Juan et Leslie, la rencontre à Glasgow, son travail brillant à la glissando sur mes morceaux. J’étais si naïf. Si heureux. Comme un enfant qui travaille avec des musiciens qu’il adore et qui l’ont tellement influencé. Et trois ans après… Merde. Aujourd’hui, je me sens incroyablement vieux.

RETOUR

ARCHIVES

Avec le soutien de
Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles service des musiques non classiques
Top