Jackson saved the Queen : lui toujours faire ça...

// 23/02/2015

Par Antoine Champion

Quand deux artistes se rencontrent pour collaborer, cela donne parfois lieu à de charmantes pépites. Mais lorsque deux légendes se retrouvent on assiste à de véritables feux d’artifice. Dans certains cas, le feu fait place à des étincelles et lorsque Freddie Mercury a traversé l’océan pour rencontrer un certain Michael Jackson, les choses ne se sont pas forcément passées comme prévu.


1983, le leader de Queen traverse l’Atlantique et rencontre le King of pop avec qui il va enregistrer plusieurs morceaux qui restèrent longtemps inconnus du public. Imaginez l’espace d’un instant, les deux voix les plus incroyables de la musique à l’époque (et peut-être même encore aujourd’hui) ensemble sur une même bande sonore ! Un peu comme si Justin Bieber rencontrait les One Dir… Non j’déconne ! Imaginez plutôt Adèle rencontrant David Bowie par exemple.

Mais, alors que Mercury entretenait une relation très étroite avec certaines substances, Jackson pour sa part avait une relation avec… un lama ! En effet, Michael avait acquis à l’époque un charmant lama répondant au doux nom de Louie (ça y est, vous avez du Iggy Pop en tête), et sachant qu’il a également vécu avec un singe, cela n’étonne qu’à moitié.


Seulement voilà, nonobstant la place que peut occuper un animal de ce genre, le roi de la pop ne se gênait pas pour emmener ce bon vieux Louie en studio, ce qui avait l’air d’agacer le chanteur britannique, celui-ci allant jusqu’à dire à son manager: « tu dois me sortir de là. J’enregistre avec un lama ! »
Les sessions d’enregistrement seront toutefois bien bouclées et plusieurs titres en seront issus mais l’histoire ne dit pas si les deux chanteurs ont réitéré l’expérience par la suite.

C’est inconcevable de cracher sur un duo aussi légendaire mais Mercury avait visiblement peur qu’on LUI crache dessus.

RETOUR

ARCHIVES

Avec le soutien de
Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles service des musiques non classiques
Top