La chronique de Jeremy Plywood // Avi Buffalo : At Best Cuckold

// 22/01/2015

Par Jeremy Plywood

California dreaming (and cuckolding)...


Tout d’abord et afin de vous éviter de parcourir la toile pour, vous aussi, savoir ce que pourrait bien vouloir dire ce titre d’album: cuckold désigne une paraphilie et une forme de domination sexuelle dans laquelle un homme est sexuellement excité par l'idée que son épouse légitime ou sa compagne ait des relations sexuelles avec un autre homme (voire plusieurs) régulièrement ou occasionnellement, alors que l'époux doit rester fidèle à sa femme ou s'abstenir. Le mari étant souvent très amoureux de sa femme, il accepte qu'elle ait un amant, voire plusieurs. La traduction française est plus connue sous le terme de candaulisme.


Ceci étant fait, je vais également vous dire que Avi Buffalo est un groupe californien, originaire de Long Beach, élaboré autour de sa tête pensante, Avigdor Zahner-Isenberg, chanteur-guitariste d’à peine 25 ans et principal auteur-compositeur du projet. Un premier album (Avi Buffalo) est sorti en 2010 et ce second effort est paru il y a quelques semaines.


Bon, maintenant que tout ceci est derrière nous, déposons précautionneusement l’aiguille sur le vinyle...
Dès l’entame de la première chanson, So What, je comprends que ça va me plaire. De la pop pur jus, intemporelle, efficace et d’une évidence majestueuse. Une maturité déconcertante, un son cristallin traversent les 10 chansons. Des arrangements vivaces et bien présents qui donnent de jolies couleurs aux joues des compos mais sans les étouffer. Pas à dire, le “gamin” sait y faire...



De la ballade paresseuse, Won’t Be Around No More, au Beatle-esque She Is Seventeen, en passant par le plus sautillant (je n’ai pas écrit “énervé”) Can’t Be Too Responsible, on (re)trouve sur cet album un condensé de bravoure pop qui me rappelle un peu le goût de l’amaretto. Pas celui qu’on trouve en grande surface mais celui du petit producteur tranquillement installé dans sa campagne lumineuse et douce. Savoureuse sensation, avec ou sans glaçons, que je ne cherchais pas spécialement en découvrant ce disque. Un disque qui sait apprivoiser l’auditeur, lui prendre les mains et les serrer très fort avant de lui caresser le coeur. Un véritable réconfort, un régal, un plaisir rare...


Tracklist : 1 - So What 2 - Memories Of You 3 - Can’t Be Too Responsible 4 - Two Cherished Understandings 5 - Overwhelmed With Pride 6 - Found Blind 7 - She is Seventeen 8 - Think It’s Gonna Happen Again 9 - Oxygen Tank 10 - Won’t Be Around No More

Website

RETOUR

ARCHIVES

Avec le soutien de
Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles service des musiques non classiques
Top