Jeremy Plywood

La chronique de Jeremy Plywood.

0007854249-10.jpg

SELECTION SELECTIVE #2

// 30/03/2017
Par Jeremy Plywood

Ayant trouvé l’exercice amusant le mois dernier, j’ai décidé de remettre le couvert. Et donc toujours pas de chronique d’album mais 5 vidéos qui annoncent des disques qui vont arriver, si ce n’est déjà fait, chez votre disquaire préféré.

On commence en force avec THE SHINS qui revient avec un cinquième album intitulé Heartworms, pile-poil 5 ans après Port Of Morrow. Voici Name For You, cet excellent premier single qui en est extrait. On y retrouve toute la magie de la pop du groupe de James Mercer qui me plait depuis le premier album paru en 2001.
Et comme dirait l’autre : « Hot dog jumping frog Albuquerque » !

Et maintenant voici BRENT CASH et son Every Inflection tiré de son troisième album en 9 ans, The New High. Pop millimétrée pur jus, influences assumées. Le citoyen d’Athens (Géorgie) nous régale avec un album qui va chercher son inspiration dans les sixties. On pense à Burt Bacharach,Todd Rundgren et Brian Wilson e.a.
Quel plaisir de laisser tourner en boucle The New High !

Voici également KID PARADE, projet français drivé par Jean-Baptiste Ayoub, et son Reflections.
Petit bijou pop sans prétention mais diablement efficace extrait de leur album The Turtle Waltz. Douceur, langueur, reverb et tutti quanti. Un album à découvrir sans tarder si ce n’est déjà fait.
Laissez-vous emporter par ce très bel ouvrage aérien et caressant.

Restons en France et passons maintenant à APPALACHE, projet uni-tête de Julien Magot.
Rainbow Trout est extrait de l’album Sea Gate. Un album bien foutraque mais truffé de petits tubes en puissance. Guitares en pagaille, batteries tantôt énervées, tantôt rassurantes, voix
tendue au service de mélodies jouissives, synthés psychédéliques. N’en jetez plus !

Deux ans après I Love You Honey Bear, nous revient FATHER JOHN MISTY.
Son nouvel album, Pure Comedy, sera dans les bacs ce 31 mars. Pure Comedy est également le titre de cette chanson de plus de 6 minutes. Une ballade rageuse qui nous parle sans équivoque des résultats de l’élection présidentielle américaine et de ses probables dérives annoncées.

PARTAGER

ARCHIVES

BIENVENUE
DANS LE MONDE
RADIOPHONIQUE
DE FREAKSVILLE RECORDS
Avec le soutien de
Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles service des musiques non classiques
Top