Les belles acoustiques Cargo Sessions #020

// 11/03/2015

Par Renaud de Fonville

#678 Helluvah‬

L'immeuble est hallucinant. Il faut penser à ces paquebots géants qui envahissent les hauts lieu touristiques de la méditerranée. Tellement démesuré, tellement imposant. Comme une ville dans une ville. Dans le 18e arrondissement de Paris, cet immeuble est une petite ville, Avec Bob, le batteur de Helluvah on en arrive même à se dire qu'il y a sûrement plus de monde dans cet immeuble que dans le village où il habite. Folie !

On se retrouve donc sur la terrasse de Sarah, un super soleil, des voisins conciliants ou absents et nous voilà avec Paris en toile de fond pour filmer notre quatrième rencontre avec Helluvah. Au milieu de cette démesure, un petit point perdu au milieu de l'immensité de béton, la musique d'Helluvah, résonne, vibre, respire et envahit peu à peu l'espace. La musique reprend ses droits.

Un immense merci à Sarah pour l'organisation et la patience !

Images : Renaud de Foville (www.unjourpeutetre.net)

‪http://www.helluvah.com/‬

#677 La Maison Tellier ‬

Vous connaissez certainement la Flèche d’Or si vous êtes un mélomane parisien mais saviez-vous que juste en face il y a la très chouette médiathèque Marguerite Duras, qui a l’air toute neuve et qui dispose d’un grand auditorium tout confort ? Il n’est pas spécialement prévu pour la musique d’où une sonorisation un peu légère pour du rock’n’roll mais peu importe on y retrouve la Maison Tellier devant une salle comble, pour un concert aussi excellent qu’à leur habitude. Les compères ont déjà pas mal de dates dans les jambes, ça fait un moment qu’ils tournent pour apporter de la Beauté partout (le titre de leur album live sorti en 2014 dans la foulée de l’album studio, Beauté pour tous). Et de la beauté ils n’ont pas fini d’en créer ce soir là. Malgré la route et après tout ce qu’ils ont donné pendant leur concert, ils nous ont fait quand même le plaisir de nous offrir une nouvelle session acoustique. Tournée dans les allées de la bibliothèque, un lieu habituellement dévolu au calme et au silence. Une ambiance qui a priori ne s’accorde pas spécialement à la fièvre qui vous prend quand la Maison Tellier construit ses longs crescendos, quand la contrebasse gronde sous l’archet et que les guitares deviennent de plus en plus sauvages. Mais en fait en quelques secondes on a complètement oublié où on est, alors qu’on danse avec eux sur le volcan.

‪#679 Arctic Tern

C’est le mois de juin. A Paris, pas très loin de Pigalle, loin de l’agitation des lieux touristiques, des bars ou des salles de concerts. Les Ballades Sonores, disquaire mais aussi bien plus que cela, organise plusieurs fois par semaine des showcases. Ce soir c’est au tour de Artic Tern. Ce jeune irlandais est sur les routes d’Europe, il pose pour quelques heures ses valises et son flightcase à Paris. Une guitare, un harmonica, l’ambiance feutrée du magasin en fin de journée, l’écrin idéal pour filmer la folk, belle et touchante, de Artic Tern.

RETOUR

ARCHIVES

Avec le soutien de
Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles service des musiques non classiques
Top