Les maîtres brésiliens #1 : Marcos Valle

// 22/07/2015

Par Maxence de Double Françoise

Non il ne s'agit pas d'un tennisman suédois des 70's, mais bien d'un musicien, brésilien, et accessoirement surfeur : Marcos Valle.

A notre avis, son oeuvre reste malheureusement trop méconnue en Europe. Nombre de ses enregistrements font pourtant partie des trésors de la musique brésilienne. On pourrait dire qu'en tant que compositeur, il est un peu le chaînon manquant entre Antonio Carlos Jobim et Paul McCartney (mais pas que, hein!).

Au début des années 60, à Rio, le jeune Marcos se passionne pour cette musique naissante qu'est la bossa nova. Son modèle principal d'alors est Jobim, LE compositeur des standards de la bossa.

Marcos est un excellent mélodiste et rapidement, une de ses chansons (dont les paroles sont presque toujours signées par son frère Paulo) devient un tube : Samba do Verão. Les américains en sont fous, ils la reprennent en anglais sous le titre de Summer Samba. Le compositeur est même invité à enregistrer un disque aux USA, Samba 68.

Summer Samba

Ce disque qui reprend ses premières chansons dans des adaptations en anglais a un petit côté qu'on qualifierait d'easy listening, avec ses cordes et Marcos qui s'applique à chanter presque comme un crooner, mais ce n'est pas sans charme (les duos avec sa femme et l'accent brésilien en anglais!), et puis la rythmique, jouée par d'authentiques brésiliens, est imparable.

Os Grillos (version instrumentale)

Après cette expérience américaine, il rentre à Rio et enregistre encore deux albums dans ce style jazz/samba, puis comme beaucoup de jeunes de sa génération il découvre la pop musique. Les paroles de son frère deviennent plus politiques (c'est l'époque de la dictature au Brésil) et ses musiques bouillonnent d'idées. On y entend de la pop, du rock psychédélique, du funk, toujours d'une grande qualité musicale avec de belles harmonies influencées par le jazz et le classique. Marcos se passionne aussi pour un nouvel instrument, le piano électrique Fender. Durant la première moitié des 70's, il sort ainsi quatre albums fantastiques. Ils sont ressortis l'année dernière sur le label américain Light in the attic dans des ré-éditions d'une grande qualité, tant sur le plan sonore qu'au niveau de la présentation (reproduction des pochettes, contenu du livret avec commentaires de Marcos lui-même).

Wanda Vidal

Previsão do Tempo

Depuis une quinzaine d'années et suite à la sortie de 2 excellentes compilations sur le label anglais Mr Bongo , son travail a été redécouvert par une nouvelle génération de musiciens et de fans de musique. A 70 ans, Marcos semble en pleine forme et donne régulièrement des concerts un peu partout dans le monde.

Samba do Verão (live 2010)


Maxence de Double Françoise :
Musicien et manipulateur de sons, il est brun avec une raie sur le côté. Grand amateur de technologies obsolètes (dans le désorde : le super 8, les bandes magnétiques, les ordinateurs 8 bits, l'inspecteur Derrick, les OVNIs, la musique Pop, et probablement pire encore...), Maxence est aussi la moitié du duo Double Françoise.

RETOUR

ARCHIVES

Avec le soutien de
Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles service des musiques non classiques
Top