Morrissey AB BRUXELLES 28 septembre 2015.

// 29/09/2015

Par Damien Breucker

Hier soir, Morrissey se produisait à l'Ancienne Belgique pour le plus grand bonheur de ses fans. Mélangeant puissance et fragilité, rock tranchant, mélodies intemporelles coulées dans le marbre et en fouillant dans un répertoire riche et sensible, Morrissey prouve encore une fois qu'il règne en maître sur un certain rock anglais vintage.

Tous les morceaux sont définitifs, construits comme une architecture modulable. Si la setlist peut surprendre quelques fans de la première heure, Moz a le mérite de présenter les morceaux de son dernier album en date, le très beau" World Peace is none of your business".

Le concert commence avec un Suedehead discret, laissant la mélodie se positionner à l'arrière du chanteur avant d'entamer un Almo Matters et un Speedway so british et latino pendant que Ganglord laisse le public cloué au sol.

Sa voix est un délice, Now my Heart is full est un des très grands moments du show. Le son évolue au fil du spectacle pour terminer sa course ondulatoire sur un I will see you in Far-Off Places tout simplement parfait. Il se transforme en animal fragile sur I'm not a man et rajeunit de quelques années sur les guitares limpides de What she said avant l'apocalyptique Meat is Muder et ses projections insoutenables au service des causes animalières.

Le climax sanguin avant le rappel. Un seul morceau, le classique Every day is like sunday pour clôturer une soirée bien belge. On ne chante pas The Queen is dead chez nous Mister Morrissey? On vous aime.

Voici une playlist avec une grande partie de la playlist du concert de l'Ancienne Belgique

RETOUR

ARCHIVES

Avec le soutien de
Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles service des musiques non classiques
Top