So Jeff #16

// 02/05/2016

Par SO Jeff

So Jeff – Part XVI New York

Frank Sinatra chantait : « I want to wake up, in a city that never sleeps... ». New York : City of Dreams. New York : ses bruits, ses klaxons, son trafic, ses lumières, ses hot-dog au homard, ses immeubles qui touchent presque le ciel et bien sûr sa musique. La salsa de East Harlem, l'électro-rock de Soho, la house garage du Shelter et bien entendu le rap de Brooklyn et le gospel d'Harlem. Voici 10 titres qui subliment la Grosse Pomme !!

1) Stevie Wonder « Living for the City »

« Living for the City » est un titre issu de l'album « Innervisions ». Cet album est considéré comme l'un des deux chefs-d’œuvre de Stevie Wonder. Il traite de la grogne sociale, critique la politique de Nixon, des dégâts des drogues et bien sûr de l'Amour... « Innervisions » a valu à Stevie Wonder deux Grammy Awards en 1973.

2) James Brown « Down And Out In New York City »

The Godfather of Soul. Tout a déjà été dit sur le Parrain !! L'homme aux 150 singles était au top en 1973 ; ce morceau est issu d'un film blaxploitation : « Black Caesar ».

3) Bob Marley « Reggae On Broadway »

Bob Marley : la superstar venue de Jamaïque. Il reste le plus connu et le plus vénéré du mouvement reggae. Il a fait connaître au monde entier le RASTAFARI. Chanteur de soul, de ska, de rock steady et bien sûr de reggae. Sa musique est un savant mélange de rhythm and blues, de soul américaine sur des textes relatant l’oppression des peuples, l'amour du prochain et les conflits armés. Après avoir chanté du reggae à Broadway, il fit une perte de connaissance à Central Park. On lui découvre 5 tumeurs. Il meurt un an plus tard (1981). Ses funérailles furent nationales.

4) Beastie Boys « An Open letter To NYC »

Après les attentas du 11 septembre 2001, les sales gosses vont déclarer leur flamme à leur ville (les deux tours du WTC sont représentées sur la pochette) ; ce qui fera grincer les dents des censeurs. Les « Beastie Boys » vont par ailleurs dénoncer la politique guerrière de G.W. Bush.

5) Jay Z feat. Alicia Keys « Empire State of Mind »

On ne peut pas évoquer NYC sans parler de son roi : Jay Z. L'homme aux 21 Grammy Awards, considéré par la presse spécialisée comme le plus grand MC de tous les temps. Jay Z est aussi un homme d'affaires en tant que directeur du label « Def Jam Recordings ». Ce titre fait référence à « The Empire State » : surnom de l’état de NY. Ce duo est sublimé par la voix magnifique d'Alicia Keys (originaire de Harlem).

6) Ray Barretto « New York Soul »

Ray Barretto : chef d'orchestre, compositeur, producteur de salsa et de latin jazz. Issu de Brooklyn, il rejoint la dream team de la salsa new-yorkaise « Fania » en 1980. Il sera proclamé par la revue « Latin NY » comme le « conguero » (artiste latino de l'année). Caliente, caliente...

7) Brooklyn Funk Essentials « Big Appel Boogaloo »

« Brooklyn Funk Essentials » est un groupe issu, comme son nom l'indique, de Brooklyn. Il mélange le jazz, le funk, les rythmes latinos, tout cela avec une pointe de hip hop.

8) The Strokes « Last Nite »

« The Strokes » : groupe phare du renouveau garage-rock post punk new-yorkais. Digne héritier du « Velvet Underground » et de « Television ».

9) The Velvet Underground feat. Nico « Heroin »

« The Velvet Underground » : groupe made in NY lié à la Factory (club d'Andy Warhol). Le « Velvet » est un des groupe les plus influent de toute une génération de David Bowie à Patti Smith. « Heroin » est issu du premier album du « Velvet » produit par Warhol (la pochette est devenue culte). Ce morceau est dans le top 100 des meilleures chansons de tous les temps !!

10) Claude Nougaro « Nougayork »

Qui peut mieux que Nougaro faire un hymne à la Grosse Pomme ? Le Français, en perte de vitesse, va s'entourer de musiciens de jazz et, avec l'appui de Nile Rodgers (guitariste de « Chic »), il va créer une machine à danser. Son morceau va faire le tour de tous les clubs.... ICI NOUGAYORK !!!!!!

RETOUR

ARCHIVES

Avec le soutien de
Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles service des musiques non classiques
Top