So Jeff – Part XXII Sample it  « Genious or Imposter »

// 27/01/2017

Par So Jeff

La musique a toujours été un éternel recommencement. Ce mois-ci, je vais vous parler des « Samples». Mais tout d'abord, qu'est qu'un sample ? C'est un échantillon de musique existant reproduit pour créer un nouveau morceau. C'est créer du neuf avec du vieux !! On accélère légèrement le tempo, on ajoute des basses et c'est dans la boite. Et comme dirait ce bon vieux Lavoisier : « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme »

L'utilisation du sample fait partie intégrante de la culture hip hop. Dans les années 80, les producteurs et beatmakers de hip hop vont chercher les samples dans la soul, le funk, la salsa voire dans la musique africaine et le rock. A l'heure actuelle, les beatmakers se tournent, en grande partie, vers le psyché français et italien.

L'artiste le plus sampler de l'histoire de la musique reste le « godfather » du funk : Monsieur James Brown. En plus d'être à la base du sampling, deux de ses morceaux figurent comme les morceaux les plus sampler : « Funky Drummer » et « Funky President ».

Il y a tout un système mercantile qui s'est crée pour reconnaître les artistes étant les propriétaires du sample !!! Pour échapper à devoir mettre la main au portefeuille, on crédite le sample utilisé en payant, bien entendu, les droits d'auteur ou on rejoue la partie samplée en changeant quelques notes.

L'exemple le plus marquant est le premier véritable rap french « Je danse le Mia » des marseillais d'IAM. La rythmique du morceau fut construite à partir de « Give Me The Night » de Georges Benson et, malgré que le morceau des Phocéens fut un hit interplanétaire, « Je danse le Mia » n'a rien rapporté au groupe !! Droit d'auteur oblige, c'est Benson qui récolta toutes les pépètes !!

« Give Me The Night » - Georges Benson

« Je danse le Mia » - IAM

Je vais décortiquer quelques grands, très grands standards et je vous laisse le soin de juger sur « Sample it : Genious or Imposter »

« Music Sounds Better With You » - Stardust

Sorti en 1998, ce morceau a tout écrasé sur son passage !! Il est toujours, à l'heure actuelle, le symbole de l’électro à la française (French Touch). Composé par Alan Braxe, Benjamin Diamond (producteur et dj de musique électronique française) et, cerise sur le gâteau, la moitié du duo Daft Punk, Thomas Bangalter.

Et le morceau originel réalisé par Chaka Khan en 1981 : « Fate ».

On reste dans l'univers de la French Touch avec ce méga hit de Daft Punk.

Et le morceau originel d'Eddie Johns sorti en 1979 : « More Spell on You ».

Qui n'a pas dansé sur ce morceau ? Un des premiers morceaux rap en 1979.

« Rapper's Delight » - The Sugarhill Gang

Et le hit originel du groupe du génie Nile Rodgers : Chic.

Même Michael Jackson, dans son heure de gloire, a fait appel au sample avec son fameux « Wanna Be Startin' Somethin' » !!

Le sample utilisé est tiré de « Soul Makossa » de l'immense Manu Dibango.

On retourne dans l'univers du rap avec le « Wild Thing » de Tone Loc.

Et, pour une fois, le sample n'est pas repris dans la soul ou le funk mais dans le hard rock FM avec ce bon vieux Van Halen.

On continue avec du rap français avec, pour moi, le véritable hit qui révéla le grand Claude M'Barali alias MC Solaar : « Bouge de là ».

Et voici la fameuse boucle.

M.I.A. est une artiste anglaise d'origine sri lankaise qui a touché le pactole avec le morceau « Paper Planes » figurant sur la B.O. du film aux 8 oscars « Slumdog Millionaire ».

Et où peut aller piocher une chanteuse anglaise engagée ???? Dans le répertoire de The Clash « Straight to Hell ».

Un des groupes de rap les plus talentueux figurant dans la Native Tongues (voir So Jeff Part XXI A special Native Tongues)

Et d'où provient ce sample ??? du hit de Lou Reed « Walk on the Wild Side ».

Prodigy est un groupe anglais de musique électronique mélangeant la rave musique, le hardcore, le breakbeat et le rock. Premier album en 1992. L'arrivée de ces fous furieux donne une claque au paysage rock et électro de l'époque.

Et la boucle piquée chez Max Romeo et son chef d'œuvre « Chase the Devil ».

Snoop Doggy Dogg avec son « Who Am I (What's my name) ».

Et le sample de l'immense George Clinton « Atomic Dog ».

Bien entendu, ceci n'est qu'une petite sélection de samples. Amusez-vous, tout comme moi, à trouver et à reconnaître les samples....

RETOUR

ARCHIVES

Avec le soutien de
Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles service des musiques non classiques
Top