The Narcotic Daffodils

// 13/07/2017

Par Eric Therer

The Narcotic Daffodils
‘Summer Love’
Starman Records


Vous ne confondrez pas The Narcotic Daffodils avec les New Fast Automatic Daffodils. Ces derniers ont disparu vers la fin des 90’s ayant élimé la tige de leur pop chamarrée trop vite fleurie tandis que ceux-ci bourgeonnent depuis quelques années déjà sans flétrir. Le quintet établi à Bruxelles a connu plusieurs changements de personnel mais il nous revient consolidé pour un album avec une nouvelle chanteuse, une nouvelle guitariste et un nouveau batteur. ‘Summer Love’ est un disque qui arbore ses couleurs sans chercher à les atténuer. Il prend ses marques sur une palette basse/batterie et orgue Hammond sur laquelle la guitare et parfois le ukulélé ou le sitar viennent donner des teintes chamarrées. Le chant est résolument féminin (celui de la nouvelle recrue Luna Doppée et en appui celui de la guitariste Maria Van Assche), il permet de colorier en l’adoucissant un rock fin sixties savamment fleuri et teinté psychédélique. Les deux morceaux phares sont l’éponyme ‘Summer Love’ en entrée et ‘Naturally High’ qui lui succède tandis qu’en fin de disque ‘Bruxelles’ s’affiche comme une déclaration d’amour chantée dans les deux langues nationales à la capitale meurtrie, ponctuée par le défilé des stations du métro. En clôture, ‘Atomic 53’ s’étale sur près de dix minutes et permet au groupe de s’aventurer dans des recoins pourpres et d’emprunter des méandres plus dérobés. Un disque de et pour l’été, assurément.
The Narcotic Daffodils seront en concert sur la scène du Zik Zak à Ittre le 16 septembre prochain.


Eric Therer

RETOUR

Avec le soutien de
Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles service des musiques non classiques
Top