Whitney, Light upon the Lake

// 19/10/2016

Par Jeremy Plywood

ALLO HOUSTON ?


Né sur les cendres de Smith Westerns et d’Unknown Mortal Orchestra, Whitney, signé par l’excellent label indé Secretly Canadian et drivé par Max Kakacek et Julien Ehrlich, nous arrive avec un premier album pour le moins bien foutu et d’une maturité éclatante. Light Upon The Lake a été enregistré à Chicago avec l’aide précieuse de Jonathan Rado de Foxygen. Dix titres country-folk-pop-soul qui font mouche d’emblée. Les voix tantôt fluettes, tantôt graciles surplombent des chansons souvent courtes qui vont à l’essentiel. De jolis arrangements légers et intelligents enrobent le tout sans jamais en faire trop. Quelques cuivres, un orgue, des cordes souples et le tour est joué.



Leur premier single, No Woman, envoyé en éclaireur juste avant la sortie de l’album, ouvre celui-ci avec ses cuivres lumineux et sa guitare acoustique plaintive qui donne le ton. On pense un peu à Nick Drake mais on l’oublie vite tant on sent cette substance granuleuse toute personnelle de la composition.

Le troisième titre, Golden Days, est une véritable merveille qui virevolte entre les choeurs et un bottleneck tout en retenue. On épinglera également Light Upon The Lake et Polly qui, à eux deux, résument l’intensité et la puissance (contenue) de ce premier effort. Les mélodies sont comme des instantanés, des polaroïds lustrés qu’on aurait envie de garder précieusement au fond d’une vieille boîte à chaussures.

La pop américaine n’a plus rien a envier à son homologue anglaise. La pop américaine ne convoque pas les grosses ficelles catchy que la pop anglaise a du mal à laisser au vestiaire. Cette pop américaine est plus directe, plus franche, plus sobre et plus humaine finalement.

Bref, un album à découvrir et à chérir.



Tracklist : 1.No Woman - 2. The Falls - 3. Golden Days - 4. Dave's Song - 5. Light Upon the Lake - 6. No Matter Where We Go - 7. On My Own - 8. Red Moon - 9. Polly - 10. Follow

Website : http://www.whitneytheband.com

RETOUR

ARCHIVES

Avec le soutien de
Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles service des musiques non classiques
Top