Wild Classical Music Ensemble

// 07/05/2015

Par La rédaction

09.05.15 :Wild Classical Music Ensemble sera en concert dans le cadre des Nuits Botanique - Bruxelles avec Gontard et Facteur Cheval.

Le Wild Classical Music Ensemble est né en novembre 2007, à l’initiative de Damien Magnette (Zoft, Facteur Cheval), batteur et créateur sonore, désireux de monter un projet de musique expérimentale avec des handicapés mentaux, suite à un enrichissant atelier d’arts plastiques, où il constate le don certain pour l’improvisation libre des participants . La prise de contact avec Luc Vandierendonck , directeur de wit.h – asbl flamande à la vision avant-gardiste basée à Courtrai, véritable plateforme d’accompagnement et de résidence pour les créateurs ayant une déficience intellectuelle – fut décisive, permettant la rencontre avec ses acolytes Rudy Callant, Johan Geenens, Linh Pham, puis Kim Verbeke, tous multi-instrumentistes et activement impliqués dans d’autres disciplines créatives (arts plastiques ou textiles). D’abord atelier d’expérimentation sonore, le Wild Classical Music Ensemble est a trouvé son vrai déclic en tant que groupe en incorporant des riffs punk-rock de Kim et en voyant Damien Magnette prendre possession de la batterie. Avec l’arrivée en 2013 de Sébastien Faidherbe, le projet s’est vu doté d’une basse bricolée maison et d’un chanteur supplémentaire, showman véritable. Le liant de ce sextet à la spontanéité communicative n’en est que plus dense dû à cette section rythmique solidifiée. Le groupe a également collaboré avec le Spectra Ensemble (ensemble de musique classique) et a récemment enregistré avec Capsule (big- band anversois) pour un projet avec Abattoir Fermé (groupe théâtral).


'Tapping is Clapping', deuxième album du Wild Classical Music Ensemble après un premier éponyme sur Sub Rosa (dans la collection ‘Musics in Margins’), a été enregistré au Yellow Tape Studio (Gand) avec Peter Van Der Veire. De quoi se mettre sous la dent 14 titres qui font craquer toutes leurs coutures, propagent le feu de la tribu, cavalent sans bride. En cultivant son spokenword concassé de freejazz, en gonflant ses flows d’à-coté, en croonant doux-dingue pour les 'Champignon' et le petit garçon seul dans son coin, en ouvrant grand son goulot gorgé de cris primaux, le sextet entend bien semer une salvatrice pagaille, propageant ses étincelles aussi bien du côté de l’irrévérence contagieuse des Residents que de la férocité imaginative de Mike Patton. L’album bénéficie d’une sortie française via le label Born Bad Records (e.a. Cheveu, Forever Pavot, Julien Gasc), tombé sous le charme de leur joyeuse sauvagerie noise.

RETOUR

ARCHIVES

Avec le soutien de
Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles service des musiques non classiques
Top