Les belles acoustiques Cargo Sessions #044

// 12/03/2016

Par Renaud de Foville

#772 Baptiste W. Hamon

Quelques instants nous étions avec Françoiz Breut, dans le Showroom de Gibson, pour filmer une session. Enchainer au même endroit avec Baptiste W. Hamon c'est assez troublant. Car comme chez Françoiz on retrouve des influences du Sud des Etats-Unis (pas tout à fait la même région, mais quand même) chez ces deux artistes qui pourtant chantent principalement en français. Et on pourrait parler de la langue, des mots, des sonorités... car si les deux ne font ce jour là que se croiser, la coïncidence est troublante.

Et cela ne s'arrête pas là. La simplicité et le plaisir communicatif de jouer, d'être avec ses amis et musiciens, tout cela se retrouvent aussi bien chez Baptiste que chez Françoiz. Ce qui pourrait passer chez beaucoup comme de la prétention ou de l'inconscience - quand vous entendez à longueur d'année que rien ne se passe d'intéressant en musique en France, que les anglais, les américains eux... et que Baptiste et ses amis sautent à pied joint dans les références, les influences, citent les plus grands, il faut assumer tout cela... et pour y arriver rien de mieux que le plaisir, le plaisir simple et communicatif de partager sa musique, ses amours, ses mots et ses mélodies.

On aurait pu passer le reste de la journée chez Gibson avec Baptiste et ses amis, si une certaine Laura ...Gibson ne nous attendait pas ailleurs pour une autre session.

Un immense merci à Juliette & Gibson pour leur accueil et à William pour l'organisation.

Images : Renaud de Foville (www.unjourpeutetre.net)

bbaptiste.blogspot.com

#771 Françoiz Breut

Il y a bien longtemps, à l'Elysée Montmartre. La mémoire n'est plus si neuve, elle fait un peu défaut. Quelques jours avant nous avions interviewé Françoiz. Sur scène ce soir là il y a les Calexico et aussi Dominique A. Peut être d'autres amis.... la mémoire.... Mais on se souvient parfaitement de Françoiz marchant dans la salle, un petit papier à la main, avec les paroles du Twenty TWo Bar. Elle tente d'apprendre les paroles, suit une conversation sur le fait de monter ou non sur scène avec le papier à la main...

Depuis nous nous sommes croisés... que cela soit au festival de Dour avec les French Cowboy ou sur les bords du Canal St Martin pour la première session avec le Cargo ! Depuis Françoiz est la seconde artiste a enregistrer avec Adrian Utley de Portishead aux manettes (oui seulement la seconde !!). Après Versari.

Depuis Françoiz à joué sur les soirées Génération X, retrouvant Pascal Bouaziz, Michel Cloup ou Perio... Des soirées qui pourraient être nostalgiques et qui pourtant sous juste des moments de plaisir, d'amitiés et fêtant l'instant présent.

Et aujourd'hui nous sommes chez Gibson, qui comme d'habitude nous reçoit les bras grands ouverts. Sur scène ou dans leur petit salon, avec simplicité et chaleur. Aujourd'hui nous filmons la troisième session. Avec toujours ce même sourire, ce même regard chez Françoiz. Avec cette façon simple de faire les choses. Un piano est là, dans la salle, près de la scène. Ce n'est pas prévu, mais cela serait dommage de s'en priver alors hop... on s'y met, on joue, on filme, on prend du plaisir.

Tout simplement.

Reste que cet album est l'une des pépites de ce début d'année et que le Cargo ! est très fier de vous en présenter un petit aperçu avec cette troisième session avec Françoiz Breut.

Un très très grand merci à Gibson et Juliette pour l'accueil et Jean Philippe pour l'organisation de la session.

Images : renaud de Foville (www.unjourpeutetre.net)

www.Francoizbreut.be

www.lecargo.org

#770 Exsonvaldes

On ne compte même plus le nombre de fois que les routes du Cargo et d'Exsonvaldes, de sessions en photos, de concerts à la Guinguette Pirate pour la soirée Cargopirate à la fête de la musique dans une cour du Xe arrondissement, d'interview en articles, les Exsonvaldes font partie des quelques groupes que nous suivons depuis le début et qui sont d'une fidélité sans faille pour le Cargo !

A l'arrivée du nouvel album, le magnifique Aranda, il était plus que naturel d'organiser une session. On se retrouve dans au 49.3, du coté de Charonne, un bar pas comme les autres qui nous ouvre ses portes le temps de la session.

Aranda, le nouvel album, est une pure petite merveille pop dans lequel alternant parfois de gros sons de guitare qui nous donnent particulièrement envie de les voir sur scène, mais aussi des petites merveilles comme Cyclop, mélodie aussi évidente qu'accrocheuse, ou d'autres morceaux qui nous ont fait penser aux années 80, à Daniel Darc et son Taxi Girl. Un album riche et éclectique que l'on sent totalement assumé.

Exsonvaldes a longuement tourné sur une formule acoustique, ils ont même joué l'un des meilleurs concerts des fêtes de la musique du Cargo, lors d'une soirée où la puissance de la voix de Simon nous a tous bluffé. Le jeu des sessions acoustiques est vraiment fait pour eux. Exsonvaldes prend place en cercle au milieu du 49.3, sous l'oeil de Juan, le patron, accoudé au bar. La session se déroule avec une facilité déconcertante, rire et sourire, bonne humeur communicative, simplicité et efficacité.

Pour nous, c'est une évidence, les chemins du Cargo et d'Exsonvaldes vont continuer à se croiser pendant longtemps.

Un grand merci à Juan et au 49.3. A Dorian. https://www.facebook.com/Le-493-15652...

Images : Renaud de Foville (www.unjourpeutetre.net)

www.exsonvaldes.net/

RETOUR

ARCHIVES

LES PODCASTS DE LA SEMAINE

Avec le soutien de
Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles service des musiques non classiques
Top