Qui a eu cette idée folle?

// 06/09/2015

Par Catherine Colard

Fini la rigolade. Moult détails nous le font sentir, au cas où nous l’aurions oublié: l’heure de la rentrée a bel et bien sonné.

Comme la cloche de Sheila mais à l’envers, puisque cette ex-jeune petite fille de Français moyens ne pensait alors qu’à aller twister pendant les vacances avec ses potes yéyés plutôt que de réviser ses tables de multiplication. Soit. Ne parlons même pas de cette cancresse de France Gall qui se demandait entre deux sucettes à l'anis qui avait bien pu, bordel de pipe, avoir eu cette idée folle d’un jour inventer l’école. Aujourd'hui, après Polnareff et Emile et Images, il n'y a plus guère que ces intellos de Delerm, Fersen ou Fleurent-Didier pour nous chanter l’enseignement. Mais je m’égare sur les chemins de traverse qui m’emmenaient jadis vers cette si jolie école de campagne où... Re-soit.

Je n’ose compter le nombre de fois où j’ai lu le mot « rentrée » dans les journaux publicitaires qui se ramassent à la pelle dans les boîtes aux lettres depuis la mi-août. Tous nous souhaitent une bonne rentrée et surtout de bons achats à foison. Comme chaque année en cette saison, les murs Facebook se tapissent de statuts tout aussi dépressifs que déprimants (« Mais où sont mes 35 degrés? », « Au secours mon bronzage fout le camp », « J’ai chopé une MST ») et de photos de cartables accrochés au dos de pauvres gosses qui n’en ont pas demandé autant. Les institutrices, elles, ont remballé leurs tenues de naïades 2.0, les bouchons se bousculent à nouveau au portillon et on reparle foot à la télé. Ah la télé! C’est le grand mercato de nos animateurs vedettes haïs ou adorés ET, surtout, Secret Story est de retour. Histoire sans doute de rappeler à nos petites têtes blondes, brunes, rousses, chauves ou hydrocéphales que l’école ça a du bon. Même le cours de rien, ce qui est, certes, mieux que rien.

Ici, on la prend très bien cette rentrée. Chez Radio Rectangle, nous sommes plutôt « Laissez laissez entrer le soleil » et par la même occasion nos nouveaux camarades de classe, dont vous allez découvrir ici dès cette semaine les podcasts et les articles.

Des noms? Oui mais non non non. La rentrée selon Rectangle, c’est le plaisir de l’inconnu. De rencontrer de nouvelles voix, les vieilles têtes à claques, l’intello du premier rang, le gros à lunettes, la jolie coquine en robe fleurie, le cancre de service, les craies qui grincent et le prof de musique un peu fou.

Et le ptit, là, venu par la mer, qui ne parle pas encore bien notre langue mais dont on aime déjà les belles ondes.

Mais qui donc a eu cette idée folle d’un jour inventer Radio Rectangle?
Une formule qui va faire école!



RETOUR

ARCHIVES

LES PODCASTS DE LA SEMAINE

Avec le soutien de
Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles service des musiques non classiques
Top